En fonction de leur construction, on distingue trois catégories de toitures vertes.:

Toits verts intensifs

Quel plaisir de transformer votre toit en vrai espace de vivre.

C’est tout à fait envisageable. Contrairement aux toits verts extensifs, les toits verts intensifs sont bien accessibles. Vous pouvez donc utiliser votre toit à des fins récréatives.

Le niveau d’entretien d’un toit vert intensif est comparable à celui d’un jardin traditionnel. Le toit vert intensif nécessite un substrat épais, et donc des exigences structurelles plus sévères, ce dont vous devez tenir compte lors de la conception du bâtiment.
Vu le prix montant des terrains, surtout en ville, votre investissement devient cependant de plus en plus attractif.

De Boer Green a développé deux systèmes standards pour une végétation intensive. Il va de soi que nous pouvons facilement les adapter aux caractéristiques spécifiques de votre projet.

Toits verts semi-intensifs

Cette toiture-jardin « légère » allie une couche de substrat relativement mince à un large éventail de possibilités pour créer un ensemble esthétique.

En optant pour un système semi-intensif, vous combinez les avantages d’un toit vert extensif avec ceux d’un toit vert intensif:

  • un plus vaste choix de plantes (plantes couvre-sol et graminées);
  • accessible,
  • peu d’entretien,
  • exigences structurelles moins sévères par rapport aux systèmes intensifs.

L’arrosage régulier s’impose évidemment. Notre assortiment comprend uniquement des espèces et des variétés qui sont adaptées aux facteurs environnementaux spécifiques des toits :

  • graminées : Festuca spp., Penisetum spp, Imperata spp., …;
  • plantes couvre-sol : Vinca spp., Hedera spp, Pachysandra spp., …

Toits verts extensifs

Ces systèmes de végétation ne demandent que peu d’entretien et se prêtent aux toits (à faible inclinaison) (1-35°) qui sont normalement exposés au soleil, à la pluie et au vent et auxquels on n’accède pas souvent.

Avantages :

  • peu d’entretien,
  • choix limité de végétation;
  • en principe pas accessible, sauf pour l’entretien;
  • exigences techniques peu sévères.

caractéristiques fonctionnelles

  • esthétique : végétation permanente, qui varie en fonction des saisons et de l’ensoleillement;
  • floraison : de mai à août, selon l’espèce;
  • plantes à croissance lente qui nécessitent peu d’entretien, de taillage ou de fauchage;
  • plantes qui résistent très bien à la sécheresse : l’arrosage n’est pas nécessaire, sauf immédiatement après le plantage ou en cas de période de sécheresse exceptionnelle (plus de six semaines);
  • retient l’eau pluviale (en fonction du système jusqu’à 34 liter par m² et jusqu’à 50% de la précipitation annuelle) ; décharge les égouts en cas de fortes pluies, de par son effet de réduction et de ralentissement;
  • protège la membrane d’étanchéité des rayons UV et, par conséquent, rallonge considérablement la durée de vie de la membrane;
  • garde le bâtiment à l’abri du soleil en été, réduisant ainsi les frais de conditionnement d’air;
  • retient les particules fines;
  • isole du bruit ambiant et réduit le bruit de contact (grêle ou pluie tambourinante);
  • promeut la biodiversité (oiseaux, abeilles, papillons,…);
  • l’entretien se limite à l’enlèvement de la végétation non-souhaitée, au fumage et au sursemis, une ou deux fois par an en fonction du développement de la végétation.